Pêche sur le Sudd

peche-sur-le-sudd

John Khong Joak, 62 ans, pêche dans les eaux du Sudd pour nourrir sa famille, non loin du village de Toch, zone reculée de l’Etat de Jonglei, au Soudan du Sud. Vaste étendue marécageuse située dans le centre-nord du pays et formée par le Nil Blanc lors de la saison des pluies, le Sudd est l’une des plus grandes zones humides dans le monde (57 000 km2). Elle est considérée comme quasiment impraticable. Les habitants de cette région se déplacent sur le réseau de canaux navigables qui se crée au gré des mouvements de la végétation.


Depuis quelques années, jacinthes d’eau, algues et autres plantes aquatiques poussant à la surface de l’eau rendent la pêche de plus en plus difficile. John Khong Joak a toujours été pêcheur et aussi loin qu’il s’en souvienne c’est la première fois qu’il voit le Sudd entièrement recouvert de végétation. Les poissons se font aussi plus petits et moins nombreux. Il sait que quelque chose ne tourne pas rond. L’état des marais géants est révélateur de la bonne santé de notre planète. De nombreux scientifiques s’accordent pour expliquer ces changements par le réchauffement climatique.


Cette photo a été prise par : Niclas Hammarstrom.

Elle a remporté la 3ème place du prix POY (Picture Of the Year->http://poyi.org/) dans la catégorie « News Division » / Feature

Voir son site : http://niclashammarstrom.com/




Clara Hesse

Partager