La Joconde de Moscou

la-joconde-de-moscou

« Maroussia s’est assise sur le fauteuil de sa cuisine et elle m’a regardé. Je ne sais pas si c’est la lumière du matin ou le rouge du mur ou peut-être mon objectif qui perd souvent le focus, mais il y a eu ce petit moment de grâce, de douceur veloutée. Maroussia, c’est ma Mona Lisa à moi. »



 



Julien Daniel, membre de l’agence Myop, a débuté sa carrière il y a vingt ans, dans les rues de Moscou. Vladimir Poutine venait d’être élu président haut la main, pour la première fois. Le jeune photographe français était allé à la rencontre des Moscovites pour leur demander ce qu’ils attendaient de ce nouveau dirigeant, un ancien du FSB, l’ex-KGB, les services secrets russes. Vingt ans plus tard, Julien est à Moscou pour photographier ceux et celles qui ont 20 ans aujourd’hui et n’ont connu que Poutine. 



 



Le photographe rencontre Maroussia chez elle, la veille de son départ. « Ma génération a grandi dans le même idéal européen de liberté de parole et de liberté de choix,lui dit la jeune femme, mais ici, même sans engagement politique, tu peux te retrouver en prison! » Cette Russe de 21 ans, issue d’une famille contestataire, a découvert le centre de Moscou, adolescente, à travers les manifestations et les meetings des candidats d’opposition. « Pendant toute mon enfance j’ai entendu mes parents dire que les choses allaient changer et rien n’a changé », dit-elle. Elle glisse en anglais : « I hate Putin ! », « Je hais Poutine ».Elle devra le supporter encore longtemps. Par référendum, les Russes viennent de d’autoriser le président russe à rester au pouvoir jusqu’à ses 84 ans, en 2036.



 



Maroussia compte sur la nouvelle génération, celle qui n’a pas connu l’Union Soviétique pour que les choses changent en Russie : « La peur de ce passé ne nous paralysera pas. » Julien, lui, se promet en riant de retourner à Moscou en 2035 pour poser la question aux Russes :« Alors, ça fait quoi, 35 ans de Poutine ? »



 



 



Martina Bacigalupo



 



 



Cette image fait partie de la série « Russian Youth »



 



Le travail de Julien Daniel est à découvrir sur son site et sur son compte Instagram.


Partager