Fidel jusqu’à la mort

fidel-jusqu’a-la-mort

Au passage de la caravane transportant les cendres de Fidel Castro de Santiago à la Havane, des milliers de cubains rendent un dernier hommage à leur chef d’État disparu. Avec un peu de chance et beaucoup d’audace, le photographe de guerre Michael Christopher Brown infiltre le convoi. Il en tire une série inédite, l’équivalent caribéen des images de Paul Fusco depuis le train transportant la dépouille de Robert Kennedy, candidat à la présidentielle américaine, assassiné en 1968.

Le 30 novembre 2016, la procession de véhicules officielsquitte la capitale. Elle emprunte en sens inverse le trajet de « la caravane de la liberté », la marche entamée par Fidel Castro en 1959 qui marqua le début de la révolution. Aucun média n’est autorisé à approcher le convoi militaire. Le photographe américain, en vacances sur l’île, gagne la confiance de quelques policiers ignorant la consigne. Ainsi commence un incroyable voyage de quatre jours, traversé demoments d’une intensité rare. Comme cette nuit-là à Camagüey : « Les gens hurlaient : “Yo soy Fidel”, “Je suis Fidel !” J’étais si ému que j’ai pleuré, rapporte Michael Christopher Brown. Ce cri de liberté m’a rappelé celui que j’avais entendu en 2011, au début de la révolution à Benghazi, en Libye, quand les gens avaient le sentiment que leur pays était enfin à eux. »

Sous ses yeux, défilent les visages d’un peuple éploré qui attend des heures le passage du vieux révolutionnaire, jusqu’à Santiago où ses restes sont enfouis dans un rocher de la Sierra Maestra, le refuge des castristes pendant la révolution. « Être enterré là signifiait à ses yeux qu’il était l’homme du peuple et de cette terre ; mais reposer dans ce rocher inaccessible, plutôt que dans un cimetière au milieu des gens, prouve au contraire qu’il n’était pas un homme du peuple. Il ne l’a jamais été. Il a été dur et inflexible, comme une roche. » 



Cette photo a été publiée dans le photoreportage « Fidel jusqu’à la mort » paru dans la Revue 6MOIS n°17, disponible sur notre boutique en ligne.

Retrouvez la série « Yo soy Fidel » et le travail de Michael Christopher Brown sur son site et son compte Instagram.


Partager