Touboul Marion

Marion Touboul J’ai 21 ans quand je mets pour la première fois les pieds au Moyen-Orient pour y être journaliste. C’était en Jordanie. Je commence à écrire pour Libération, La Vie et Le Journal du dimanche. Un an plus tard, je me rends au Caire. C’est le coup de foudre. J’aime les effluves de narguilé, l’humour des Egyptiens, les femmes qui font leur shopping à minuit dans des rues bondées… Je décide de m’y installer et d’apprendre l’arabe en parallèle de mes reportages. Un an plus tard, riche de mon nouveau savoir, je pars dans le nord du Sinaï enquêter sur les migrants africains qui franchissent clandestinement la frontière entre l’Egypte et Israël. Je me lie d’amitié avec les Bédouins, isolés du reste du pays et contraints d’avoir recours à la contrebande pour survivre.

#14 Printemps 2011

#14 Printemps 2011

#49  Hiver 2020

#49 Hiver 2020

#29 Automne 2020

#29 Automne 2020

16,00 €