#12 Automne 2010

Au sommaire

DES VILLES ET DES HOMMES

L'humanité est désormais urbaine, plus de la moitié du monde vit dans une ville.

Judith Perrignon a rencontré aux Etats Unis les nouveaux jardiniers de Detroit.

Léna Mauger a sillonné Toyota City, une ville-entreprise pensée jusqu'au détail.

Marc Thibodeau s'est plongé dans l'épopée de la ville de "l'or blanc" au Canada.

Édito

Elles arrivent par e-mail, par téléphone ou par courrier, dans de grosses enveloppes : les propositions de reportages pour XXI. Ils débarquent dans nos bureaux, toujours tendus par la volonté de convaincre et de défendre leur idée : les candidats à la publication. Depuis trois ans, elles et ils se comptent en milliers. Quelle énergie ! Un sociologue pourrait en faire un objet d’étude : ce qui, au début du XXIe siècle, donne envie d’aller voir.
La géographie de la curiosité nous en apprend beaucoup sur ce que nous sommes.

Premier constat : rien ou presque sur la politique, la finance ou les grandes entreprises, comme si le reportage avait définitivement renoncé à explorer les fiefs du pouvoir. Soumis aux règles de la communication et encadrés par une batterie d’enquêtes d’opinion et de techniques marketing, ces univers sont devenus parfois plus impénétrables que la jungle amazonienne. Tout est fait pour les protéger des regards non autorisés. La parole spontanée est rare. Ce phénomène, bien décrit par Jacques Ellul il y a plus d’un demi-siècle, a été enrichi par ce qu’un universitaire anglais a appelé « les mots hourra », positifs et soigneusement polis. Pas de quoi attirer les reporters.

En revanche, les propositions affluent sur le bureau du rédacteur en chef de XXI dès qu’il est question de social, avec une obsession pour l’exclusion, les marges et les minorités, voire les minorités des minorités, et une focalisation sur les discriminations et la banlieue. Souvent le regard gagnerait à se décaler là où le reportage n’est pas écrit d’autorité, là où la vie ne se résume pas à un statut ou à un malheur assigné d’avance.

Au-delà de nos frontières, la curiosité se porte naturellement sur l’Afrique francophone, source inépuisable de sujets. L’intérêt est continu pour les Etats-Unis, l’Europe de l’Est, le Moyen-Orient et l’Amérique latine. En revanche, c’est le néant ou presque sur l’Allemagne, le premier allié de la France, ou le Royaume-Uni, qui est pourtant à portée de train ou de ferry. L’Europe du Nord est aussi largement une terra incognita. Les propositions sont rares sur l’Inde ou la Chine. Tous les autres pays émergents sont « en dessous du radar ».

Par bien des aspects, notre regard est encore marqué par le XXe siècle et a du mal à discerner la réalité du XXIe siècle. La mondialisation va plus vite que notre perception. Il y a encore beaucoup à faire, à écrire et à explorer. C’est une bonne nouvelle pour un jeune titre.

Il y a un siècle exactement, durant l’hiver 1910, le poète Jean Cocteau marchait place de la Concorde à Paris en compagnie du Russe Serge de Diaghilev, mécène et directeur de troupe. « Comme je l’interrogeais sur sa réserve (j’étais habitué aux éloges), il s’arrêta, ajusta son monocle et me dit: “Etonne-moi” », raconta Cocteau, dont l’existence fut changée par cette simple phrase.

« Etonnez-nous ! », c’est le mot d’ordre des lecteurs de XXI.
Ce XXIe siècle est un siècle déroutant où les constructeurs japonais créent des villes idéales peuplées de fantômes, où les potagers poussent en centre-ville au cœur des Etats-Unis, où les braises de la guerre civile brûlent encore des villages espagnols, où des Français de bonne volonté créent des systèmes de management orwelliens, où des troupes de comédiens, dans la Chine futuriste, ont la même existence que Molière et Madeleine Béjart.

C’est le siècle de XXI.

Laurent Beccaria et Patrick de Saint-Exupéry

Les auteurs

Les illustrateurs

15,50€

Découvrez nos autres numéros

#50 Printemps 2020

#50 Printemps 2020

16,00 €

#49  Hiver 2020

#49 Hiver 2020

16,00 €

#48 Automne 2019

#48 Automne 2019

16,00 €

Hors-série XXI - Grands reportages en bande dessinée

Hors-série XXI - Grands reportages en bande dessinée

23,00 €