#29 Hiver 2015

Édito

Sylvain Cypel : A la poursuite du "gène juif" : Il faut retrouver le rabbin Zuckerman ! » C’est la première pensée qui me vient à l’esprit en ce mois de décembre 2012 alors que je referme stupéfait la New York Review of Books. Je viens de lire dans la bible de l’intelligentsia américaine un article titré « Y a-t-il un gène juif ? ». Le signataire du texte, Richard Lewontin, célèbre biologiste éthologue de l’université de Harvard, étrille plusieurs de ses confrères à qui il reproche de promouvoir l’existence d’une « génétique juive ».

Je suis ahuri. Soixante-dix ans après que des savants délirants ont consacré des expositions à la supposée « race dégénérée », il existerait des scientifiques défendant l’idée d’un « gène juif » ? Est-ce possible, sérieux ? C’est alors que je me suis souvenu du rabbin Zuckerman, mon ancien professeur de judaïsme.

À l’automne 1964, le bac en poche, j’étais parti étudier à Jérusalem. J’avais 17 ans, le rabbin Zuckerman devait en avoir une douzaine de plus. Membre d’une mouvance qui allait devenir le fer de lance religieux de la colonisation des Territoires palestiniens conquis après la guerre israélo-arabe de 1967, mon professeur fascinait ses élèves. Jonglant du Talmud à Kant et de Platon à Marx, il maniait avec brio la rhétorique nous laissant, pauvres ignares, désemparés.

Son propos heurtait le judaïsme ouvert et laïc dans lequel j’avais été instruit, mais il avait réponse à tout. Un jour, pourtant, j’ai cru le coincer. Mon professeur venait d’expliquer pourquoi, dans sa vision du judaïsme, corps et esprit ne faisaient qu’un. Je l’ai interrogé : « Vous nous enseignez que l’esprit juif est différent, diriez-vous que son corps l’est aussi ? » Sa réponse a fusé : « Je n’ai aucun doute, la génétique démontrera un jour que les juifs sont aussi différents sur ce plan. » J’ai rejeté le discours du rabbin Zuckerman ; à l’époque, personne en Israël ne semblait suivre ce type de rhétorique.

Et voici qu’un demi-siècle plus tard la prestigieuse New York Review of Books consacre un article au gène juif. Et voici aussi qu’un colloque académique est organisé début 2014, à Tel-Aviv, sur le thème « Juifs et race : génétique, histoire et culture ».Au programme, de nombreuses conférences : « Les Races ont-elles une histoire ? », « Race juive ou races juives ? », « La Génétique peut-elle décider qui est juif ? »… Dans l’assistance, de nombreux universitaires, divisés. Certains accréditent l’existence d’une « race » juive, d’autres s’y montrent radicalement hostiles. A la poursuite du « gène juif » : Cela peut paraître ahurissant mais, en Israël et aux États-Unis, des chercheurs se sont lancés sur les traces d’un mystérieux « gène juif ». Leurs recherches sont scientifiques, disent-ils. Ah bon ?

Les auteurs

Les illustrateurs

15,50€

Découvrez nos autres numéros

#49  Hiver 2020

#49 Hiver 2020

16,00 €

#48 Automne 2019

#48 Automne 2019

16,00 €

Hors-série XXI - Grands reportages en bande dessinée

Hors-série XXI - Grands reportages en bande dessinée

23,00 €

A4 Viande : Sa dernière heure a-t-elle sonné ?

A4 Viande : Sa dernière heure a-t-elle sonné ?

14,50 €