#31 Été 2015

Au sommaire

LA FRANCE AU VILLAGE :

Dans un monde devenu village, il n’y a plus la ville et les champs, mais un va-et-vient permanent.

Lucile Leclair et Gaspard d'Allens ont rencontré les nouveaux paysans venus de la ville.

Clément Massé raconte la métamorphose d’un couple de la Vienne rurale.

Michel Bessaguet et Éliane Faure ont éprouvé dans le Limousin le poids du millefeuille territorial.

Édito

C’est un rêve de lecteur : rassembler la plus belle rédaction du monde pendant quelques heures. Écouter, regarder, partager les échos du monde, sans filtre et sans frontières. Ce rêve, nous avons décidé de le réaliser. Avec vous. Pour vous.

Cet été, vous êtes tous invités à la première édition du festival de XXI et 6Mois, les 29, 30 et 31 juillet. Oui, tous. Il aura lieu dans le Sud-Ouest, à Couthures, un village à fleur de Garonne, entre Bordeaux et Toulouse, à quelques minutes de la gare de Marmande et de l’autoroute A62.

Pourquoi Couthures ? Parce que XXI est une histoire d’amitié. L’ancien directeur de France Info et France Bleu, Philippe Chaffanjon, a fait partie de nos premiers soutiens. C’est lui qui a trouvé la signature de XXI, « L’information grand format ». Philippe a été victime d’une crise cardiaque en 2013, laissant une trace profonde chez tous ceux qui l’ont connu et aimé. C’était un enfant de Couthures, dont il parlait avec passion. Il rêvait pour son village du Lot-et-Garonne d’une aventure semblable à celle de Marciac. En quelques années, ce gros bourg est devenu le plus beau festival de jazz du monde. Aussi sa femme Isabelle, ses enfants, le maire de son village, ses amis innombrables se sont aussitôt mobilisés pour répondre à notre appel et organiser le premier « festival international du journalisme vivant ».

Pourquoi un festival ?

Parce que l’information a de la chair, des couleurs, des émotions. Auteurs et lecteurs, nous avons beaucoup de choses à nous dire. Il y aura des conférences, des expositions, des projections et des débats, organisés dans une dizaine d’anciens séchoirs à tabac. Documentaires, portfolios et témoins se succéderont. Chacun de ces bâtiments superbes et hauts de toiture, reconvertis en salle de festival pour l’occasion, sera consacré à un thème d’actualité. Il y aura même un séchoir pour les enfants : une exposition à 1 m 10 du sol, une garderie des petits, un photomaton ludique, et des activités pour les lecteurs en herbe.

Pourquoi international ?

Parce que XXI et 6Mois se sont associés à trois autres titres qui ont répondu avec enthousiasme à l’appel : Harper’s, le prestigieux mensuel américain, Internazionale, l’hebdomadaire qui a réveillé la presse italienne, et Reportagen, à Berne, la petite dernière des revues au long cours. Chacun a apporté son expérience, ses contacts, ses envies. L’exemple italien nous porte : en neuf ans à Ferrare, le festival Internazionale est passé de 10 000 à 70 000 visiteurs, passionnés par une programmation qui rassemble des auteurs du monde entier. Nous allons essayer de faire aussi bien, à notre manière. Et de constituer chaque année une exceptionnelle rédaction éphémère. Elle sera riche de talents et de voix singulières, de tous les âges, de toutes les langues. Avec pour seul viatique la passion.

Pourquoi le journalisme vivant ?

Parce que le journalisme s’incarne, se montre, se dit et se confronte. C’est une matière vive. Le journalisme peut être festif : le village de Couthures et ses alentours seront pavoisés pour vous. Le journalisme s’enrichit quand il explore de nouveaux registres d’expression : projections de portfolios en musique, reportages sonores à la nuit tombée, théâtre civique venu d’Italie. Last but not least, la curiosité insatiable des lecteurs mérite aussi des récompenses terrestres… Sud-Ouest oblige, les douceurs de la table seront aussi au rendez-vous.

Chaque année, une personnalité hors du champ journalistique sera le parrain ou la marraine du festival. Cet été, c’est le rappeur MC Solaar qui a répondu à notre appel. Fort de ses quinze millions de disques vendus, de son rayonnement en France et à l’étranger, de son métissage culturel et musical, il sera le premier parrain du festival XXI et 6Mois. Il apportera sa voix, il sera votre voix.

Voilà, vous savez tout. Ou presque. À nous de réunir le plus beau plateau d’auteurs, de journalistes, de romanciers du réel, de dessinateurs-reporters de BD, de documentaristes, de photographes, d’universitaires de terrain et de grands témoins. À vous d’organiser vos vacances en prévoyant une halte au bord de la Garonne. Ameutez vos amis, les amis de vos amis, les curieux en vacances dans le Sud-Ouest… Le mot de passe de notre conspiration commune, c’est « Couthures ». Grâce à vous, bientôt tout le monde connaîtra ce nom et saura le placer sur une carte, là, tout en bas, au bord de la Garonne ! À chaque numéro d’ici cet été, nous vous tiendrons au courant de cette nouvelle aventure. La nôtre, la vôtre.

Laurent Beccaria et Patrick de Saint-Exupéry

Les auteurs

Les illustrateurs

15,50€

Découvrez nos autres numéros

#50 Printemps 2020

#50 Printemps 2020

16,00 €

#49  Hiver 2020

#49 Hiver 2020

16,00 €

#48 Automne 2019

#48 Automne 2019

16,00 €

Hors-série XXI - Grands reportages en bande dessinée

Hors-série XXI - Grands reportages en bande dessinée

23,00 €