#40 Automne 2017

Au sommaire

Partout, des frontières numériques, sociales, ethniques, religieuses ou culturelles s'érigent. Les particularismes s'exacerbent.
Olivier Brunhes s'est rendu dans un village d'Astérix en proie à la zizanie.
Jean Rolin a parcouru un autre champ de bataille, la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.
Eve Charrin est allée à la rencontre de Français coupés en deux, des avocats, des fiscalistes, des directeurs de ressources humaines déchirés entre ce qu'ils font et ce à quoi ils croient.

Édito

Qui sont les lecteurs de “XXI” ? La question nous est posée de manière récurrente depuis des années et nous sommes souvent bien en peine au moment d’y répondre.
Il y a des indicateurs objectifs, comme les lieux de distribution. Trois types de points de vente se détachent : les librairies indépendantes, la chaîne Relay (notamment dans les gares) et les maisons de la presse au rayon « livres ». En revanche très peu d’achats en ligne ou en hypermarché et des ventes inférieures à la moyenne en grande surface culturelle, comme la Fnac. XXI repose sur un lien fort entre les lecteurs et les libraires, c’est une lecture de proximité, d’intimité et une lecture de gare, le temps d’un voyage. Ainsi à Toulouse, la palme revient à la célèbre librairie Ombres blanches, souvent talonnée par le magasin Relay de Matabiau, la gare de la ville rose.
La géographie nous renseigne aussi. Comparée à la moyenne du marché du livre, la répartition des ventes en librairie sur le territoire montre des ventes plus élevées dans l’Ouest, le Sud-Ouest, Midi-Pyrénées, l’Île-de-France, un alignement sur la moyenne dans le Nord, la Région Rhône-Alpes, mais des ventes en retrait dans le Sud-Est, le Centre. XXI penche à l’ouest !

Contrairement aux idées préconçues, vous résidez souvent dans des lieux-dits ou des villages excentrés. Les abonnés habitent dans plus de deux mille huit cents communes différentes. Pourvus en librairies dynamiques, les centres urbains sont peu représentés dans notre portefeuille d’abonnés, à l’inverse des communes rurales. Notre responsable des relations abonnés, Christine Blaise, bénéficie grâce à vous d’une formation permanente à la géographie française…
Vos prénoms dans nos fichiers donnent aussi une indication amusante. Deux nuages de prénoms ressortent : ceux qui ont été les plus donnés pour les 20-30 ans et ceux qui dominent l’état civil des 60-70 ans. Étudiants et seniors, donnez-vous la main… Un questionnaire que nous avons envoyé à des lecteurs volontaires révèle aussi combien XXI suscite un consensus contre-intuitif entre les lecteurs ultraconnectés, de vrais geeks reliés à un nombre impressionnant de sites et d’applications, et les lecteurs rétifs à la numérisation du monde, et absents des réseaux sociaux.

Mais le succès du Festival des histoires vraies, organisé par XXI et 6Mois à Autun et Bibracte, en Bourgogne, le week-end du 14 juillet, nous a permis d’avoir une autre perception de vous, plus concrète et personnelle. Le principe de cette manifestation attire davantage les étudiants et les jeunes adultes, qui étaient majoritaires. Mais il y avait, parmi les quelque huit mille festivaliers, tous les âges, toutes les allures, tous les accents. Un sondage grandeur nature !

Les tables rondes, les discussions au gré des ateliers, autour d’un verre, dans les rues ou assis dans l’herbe des « clairières des histoires vraies » ont révélé un trait commun à presque tous les lecteurs de XXI. Vous cherchez à être maîtres de votre destin. Lectures, consommation, métier, engagement associatif… nous avons été impressionnés par la manière dont chacun d’entre vous inventait sa vie. Ici et maintenant, avec humilité, mais résolument. Rien ne vous assigne à une place, ne vous résume entièrement. Nous avons aimé votre liberté d’être, cette qualité qui vous rassemble tous. Nous avions envie de parler avec chacun d’entre vous, d’en savoir davantage.
À la question : « Qui sont les lecteurs de “XXI” ? » nous pouvons désormais répondre : « Des inconnus familiers avec qui on a envie de discuter encore et encore. »

LAURENT BECCARIA ET CHRISTOPHE BOLTANSKI

Les auteurs

15,50€

Découvrez nos autres numéros

#50 Printemps 2020

#50 Printemps 2020

16,00 €

#49  Hiver 2020

#49 Hiver 2020

16,00 €

#48 Automne 2019

#48 Automne 2019

16,00 €

Hors-série XXI - Grands reportages en bande dessinée

Hors-série XXI - Grands reportages en bande dessinée

23,00 €