Charon Aurélie

Depuis dix ans, j’interroge pour la radio la jeunesse engagée d’Alger, Moscou, Gaza ou Sarajevo. Je retrace ces rencontres dans C’était pas mieux avant, ce sera mieux après (Éd. L’Iconoclaste). Chaque semaine, je présente Une vie d’artiste sur France Culture.

Aurélie Charon a écrit pour XXI :

« Mon pays sans mémoire »

Envoyés spéciaux algériens

#47 Été 2019

#47 Été 2019