Adelstein Jake

Né en 1969, j’ai travaillé plus de vingt cinq ans au quotidien japonais Yomiuri Shimbun, où je couvrais le trafic d’êtres humains et le crime organisé au Japon. Menacé de mort par un chef yakuza, j’ai dû rentrer aux États-Unis sous la protection du FBI. Je suis aujourd’hui journaliste indépendant et auteur de Tokyo Vice et Le Dernier des yakuzas. Mon prochain livre, J’ai vendu mon âme en bitcoins, sort en mars aux éditions Marchialy. C’est mon éditeur, Cyril Gay, qui a traduit pour XXI l’article que vous venez de lire.

Jake Adelstein a écrit pour XXI : 

« Trouve-moi si tu peu

#45 Hiver 2019

#45 Hiver 2019

15,50 €