Volpe Daniele

Né en Italie en 1981, je vis au Guatemala, où je photographie des histoires à hauteur d’homme sur le génocide des Indiens mayas ixil dans les années 1980. Je témoigne aussi de la lutte des Indiens contre les mines d’or à ciel ouvert, destructrices de l’environnement. Ces reportages ont fait l’objet de plusieurs livres, en anglais, en italien et en espagnol. Je collabore au New York Times, au Times, à Géo, au Guardian, à National Geographic…

Daniele Volpe a écrit pour XXI :

Les disparus du Guatemala

#44 Automne 2018

#44 Automne 2018

15,50 €