Aouidj Hedi

En ­2008, pendant les émeutes de Saydnaya, je suis à Damas. J’entends parler du soulèvement de la prison par les rumeurs dans la vieille ville. Avec un ami, nous allons voir ce qui se passe en jouant les touristes. D’un promontoire, nous distinguons la masse grise de la prison et une présence policière importante, c’est tout. J’étais loin de me douter que, presque dix ans plus tard, je rencontrerais un détenu alors emprisonné là. Abdallah portait en lui un pan de l’histoire de la Syrie, il m’a raconté les débuts de cette guerre que je suis comme correspondant pour Sud Ouest.

HEDI AOUIDJ A ÉCRIT POUR XXI :

LA COUVEUSE DE DAECH

LE NAZI DE DAMAS

#34 Printemps 2016

#34 Printemps 2016

15,50 €

#37 Hiver 2017

#37 Hiver 2017

15,50 €