Bondarchuk Roman

Mes parents sont journalistes. Longtemps, leur machine à écrire m’a fait de l’oeil. J’ai commencé à inventer des histoires quand j’en ai eu marre de jouer avec les boutons. Diplômé d’une école de cinéma de Kiev, j’ai rencontré le maire de Stara Zburjivka en réalisant un court métrage. Quand il m’a présenté ses deux shérifs, je me suis dit: «­Ces gars-là sont des héros.­» Je m’imaginais mettre un film en boîte en une semaine, il aura fallu quatre ans…

ROMAN BONDARCHUK A ÉCRIT POUR XXI :

LES PAPYS SHÉRIFS

#35 Été 2016

#35 Été 2016

15,50 €