Berrada Leila

Pour des raisons évidentes, j’ai écrit ce texte sous pseudonyme. Petite, j’ai trouvé refuge dans les livres, qui ont été mon univers et mes amis. Adulte, je me suis perdue pour mieux me retrouver, avant de décider de raconter les histoires des autres. Et puis je me suis attaquée au plus difficile: raconter le sinueux parcours d’un des hommes qui m’est le plus proche, mon frère.

Leila Berrada a écrit pour XXI :

Sa vie de dealer

#34 Printemps 2016

#34 Printemps 2016

15,50 €