Jeanmart Hedwige

Je rêvais de devenir majorette. J’ai même eu le petit costume rouge, le chapeau à plume et le bâton – jamais rattrapé. Un premier rêve tué dans l’œuf, bientôt remplacé par d’autres tout aussi ambitieux et sur lesquels il vaut mieux faire l’impasse. Ce sage raccourci me mène des années plus tard en Tchétchénie où j’atterris pendant la première guerre, comme volontaire MSF, après des études de journalisme. J’ai continué dans l’humanitaire par la suite. J’ai vécu longtemps en ex-URSS, surtout à Moscou qui reste « ma » ville. Installée à Barcelone depuis quelques années, je viens de publier un roman, Blanès (Éd. Gallimard), qui se situe sur la Costa Brava. Mes voyages, comme ces séjours en Crimée durant lesquels j’ai eu le privilège de rencontrer Dilara, me ramènent pourtant malgré moi le plus souvent à l’Est.

Hedwige Jeanmart a écrit pour XXI :

Retour en Crimée

#32 Automne 2015

#32 Automne 2015