Meney Patrick

Les paroles d’un enfant, d’une femme, d’un homme ouvrent les yeux et révèlent une situation. Ces témoins qui font irruption dans ma vie de journaliste changent mon regard. Comme Alexandre, dont je raconte les derniers jours… Aujourd’hui, il ne reste rien d’Alexandre si ce n’est son choix et ses mots. Il faut me laisser le temps d’y penser.

Patrick Meney a écrit pour XXI :

Les derniers jours d’Alexandre

#31 Été 2015

#31 Été 2015

15,50 €