Auvray Camille

J’ai entendu pour la première fois des chants révolutionnaires indiens en 2006 sur un campus du sud de New Delhi. Étudiante, je découvrais un bout d’Inde. Journaliste, je reviens presque tous les ans dans « mon deuxième pays ». J’aime partir à la rencontre d’insurrections enfouies, de révoltes boudées, d’espoirs en fermentation. Je signe mon récit sous un pseudonyme pour pouvoir repartir en Inde sans être interdite de visa.

Camille Auvray a écrit pour XXI :

La révolte en chantant

#30 Printemps 2015

#30 Printemps 2015

15,50 €