Sibran Anne

Romancière, j’écris aussi des fictions pour France Culture. Après avoir appris le quechua, je suis partie habiter quelques années en Équateur, où je vis maintenant à mi-temps. Cet antipode, cette autre vision du monde, de l’homme, de la forêt, est devenu nécessaire à mon écriture, à ma vie. Il ne s’agit pas pour moi d’être d’un côté ou de l’autre, mais de porter cet « entre-deux » dans mon écriture pour tenter de construire un pont.

Anne Sibran a écrit pour XXI :

Les orphelines du peuple fantôme

#28 Automne 2014

#28 Automne 2014

15,50 €