Pecheur Julie

Mon intérêt pour Cuba remonte à ma maîtrise d’histoire, en 1998, sur la révolution cubaine et le New York Times. Après un master en relations internationales à l’université de Columbia, spécialisé sur l’Amérique latine et la presse, j’ai travaillé à New York pour Le Nouvel Observateur et pigé pour la presse française. Je suis ensuite partie à Oaxaca (Mexique) diriger un journal anglophone, ce qui m’a donné l’idée de lancer en 2005 à Paris un mensuel gratuit, The Paris Times. Un dépôt de bilan, une nouvelle entreprise, et quelques piges plus loin, je suis aujourd’hui reporter-entrepreneur.

#12 Automne 2010

#12 Automne 2010

15,50 €