Smolar Piotr

Dans quelques années, je raconterai à mon fils que j’ai connu la presse écrite sans écran. Elle s’achetait. Ça tachait les doigts, ça sentait fort et, parfois, on pouvait même se couper un peu avec les pages des magazines, mais c’était une présence physique rassurante. Dans quelques années, j’espère, la presse sera toujours écrite et plurielle, même déroulée sur des tablettes. On peut toujours rêver, toujours. Reporter au service International du Monde, je voyage beaucoup entre les Balkans, l’Europe orientale et l’espace postsoviétique. En entrant chez les gens, j’ai toujours deux questions parmi toutes les autres. Qui sont vos parents ? Qu’y a-t-il dans votre frigo ?

#4 Automne 2008

#4 Automne 2008

15,50 €

#24 Automne 2013

#24 Automne 2013

15,50 €