Guerrin Michel

Durant mon adolescence à Nice, où je suis né en 1957, j’ai su que je serai journaliste en lisant Le Monde, et que la photographie allait m’accompagner, en tournant les pages de livres de Cartier-Bresson, Walker Evans, André Kertész, ou Richard Avedon. Je n’ai jamais dissocié ces deux passions, d’où un intérêt, aussi, pour toutes les images de presse, celles d’auteurs, d’anonymes, voire de paparazzis. Raymond Depardon est au croisement de ces préoccupations, que l’on retrouve dans l’entretien qu’il m’a accordé pour le numéro 6 de XXI.

#10 Printemps 2010

#10 Printemps 2010

15,50 €

#6 Printemps 2009

#6 Printemps 2009

15,50 €