Mabanckou Alain

Je suis né au Congo-Brazzaville, le plus petit des deux Congo – mais nous, nous avons la mer en plus du fleuve ! C’est peut-être cela qui m’a d'abord poussé vers la poésie (cinq recueils), puis la prose – sept romans dont Verre cassé (Seuil 2005) et Mémoires de porc-épic (Seuil, 2006). Ce dernier roman est raconté par un porc-épic tellement méchant qu’on lui a attribué le prix Renaudot. Fasciné par l’écrivain afro-américain James Baldwin, je lui ai consacré un essai, Lettre à Jimmy (Fayard, 2007). Je vis en Californie où j’enseigne la littérature francophone à l’Université de Los Angeles. Mon anglais ? Je me débrouille pas mal. Et d’ailleurs je me suis permis de traduire le roman de l’Américain Uzodinma Iweala, Bêtes sans patrie (L’Olivier, 2007).

#8 Automne 2009

#8 Automne 2009

15,50 €