Mercier Celia

Une enfance entre l’Egypte, la Turquie et l’Indonésie. Des études à Paris. Des voyages. En 2003, je découvre le Pakistan et l’Afghanistan et je décide d’y rester. A Islamabad, j’ai travaillé pour Libération et Le Soir. J’écris aussi pour la presse magazine et j’ai réalisé des reportages télévisés, depuis les rave parties de Karachi jusqu’aux talibans de Swat. J’ai publié chez Flammarion le témoignage d’une jeune Pakistanaise vitriolée, Brûlée à l’acide, et reçu, en 2009, le prix Ouest-France Jean Marin des correspondants de guerre à Bayeux, pour l’article « Tarzan et Jane version pachtoune » publié dans XXI. Je continue mes reportages, dans le sous-continent, entre bas-fonds et paillettes de ces sociétés en mutation.

#13 Hiver 2011

#13 Hiver 2011

15,50 €

#6 Printemps 2009

#6 Printemps 2009

15,50 €

#20 Automne 2012

#20 Automne 2012

15,50 €

#30 Printemps 2015

#30 Printemps 2015

15,50 €

#33 Hiver 2016

#33 Hiver 2016

15,50 €

#43 Été 2018

#43 Été 2018

15,50 €