Courtois Olivier

Un peu écrivain, journaliste de peu, je n’ai jamais reçu les prix Goncourt ou Albert Londres. Il faut me chercher ailleurs, peut-être sur la route, sur les routes, celles de France que je sillonne en auto-stop et celles d’Inde où je passe plusieurs mois chaque année. Avec une même envie : écouter les histoires des autres. Certaines de ces histoires deviennent des reportages, pour la presse quand j’écris des articles et pour les chaînes quand je tourne des reportages.