Destouches Jean-Jérôme

J’ai 30 ans et j’ai décidé de quitter la France pour me perdre afin de me trouver. C’est au pays du tango et des fiers gauchos que j’ai découvert qui j’étais. Convaincu de l’importance du reportage afin de faire évoluer les mentalités, je fais des photos et j’écris les articles de mes travaux. J’ai pris conscience du privilège du métier de reporter en me glissant dans la vie intime des prisonnières de l’unité 33 en Argentine, et de leurs enfants « condamnés », pendant ma première année d’études de communication et de photojournalisme à Buenos Aires.

#14 Printemps 2011

#14 Printemps 2011

15,50 €