Hernandez Roberto

Avocat et professeur né au Mexique, je fais actuellement un doctorat à l’université de Berkeley, en Californie. Mon épouse, Layda Negrete, et moi sommes devenus documentaristes par accident. C’est après nous être plongés dans les archives judiciaires de la ville de Mexico et avoir découvert des milliers de scandales que nous avons décidé de passer derrière la caméra. En 2008, notre court-métrage, El Túnel, a suscité un vif débat au Mexique autour de la question de la présomption d’innocence. Nous avons récidivé avec Présumé coupable, qui a changé notre vie et celle de Toño. Malheureusement, il reste beaucoup de travail avant que le gouvernement, concentré sur la lutte contre les cartels de la drogue, n’applique la présomption d’innocence.

#15 Été 2011

#15 Été 2011

15,50 €