Filiu Jean-Pierre

Né en 1961, j’ai découvert Alep à l’âge de 18 ans. Après des expériences dans l’humanitaire, j’ai intégré le Quai d’Orsay et servi, entre autres, dans les ambassades de France à Amman, Damas et Tunis. Depuis 2006, j’ai quitté la carrière diplomatique pour devenir professeur à Sciences-Po. Historien et arabisant, j’ai aussi enseigné sur les campus de Columbia et de Georgetown. J’ai écrit dix livres, dont Le Nouveau Moyen-Orient, Les Peuples à l’heure de la révolution syrienne (Éd. Fayard, 2013), les scénarios de deux romans graphiques… et les textes de deux chansons. Ce séjour à Alep aurait été impossible sans mon ami Ammar Abd Rabbo, qui m’a accompagné à chaque instant et à qui j’exprime ma profonde reconnaissance. Je tiens enfin à dédier ce reportage à Didier François, à Edouard Elias, et à tous les journalistes enlevés en Syrie.

#24 Automne 2013

#24 Automne 2013

15,50 €

#28 Automne 2014

#28 Automne 2014

15,50 €