Dubouthoumieu Gwenn

Je suis venu à la photographie alors que je travaillais en Afrique pour des ONG humanitaires. En 2010, je réalise une longue enquête sur les mines de cuivre en République démocratique du Congo (« Les mangeurs de cuivre » publié dans le n° 26 de XXI). Basé à Paris depuis 2012, je m’intéresse à l’entre-soi de la grande bourgeoisie parisienne à la manière des sociologues Pinçon-Charlot (« Naître et en être » publié dans le n° 11 de 6Mois).

#26 Printemps 2014

#26 Printemps 2014

15,50 €

#40 Automne 2017

#40 Automne 2017

15,50 €