Sabrié Gilles

Une fascination de voyageur-photographe pour la Chine, un pays-continent qui appelle à l’humilité. Impossible de théoriser sur ce pays tant chaque rencontre, chaque expérience peut contredire la précédente. Plus on comprend, moins on comprend. C’est sans doute ce qui me ramène là-bas : le plaisir de se perdre physiquement, géographiquement autant qu’intellectuellement. Donc je vis en Chine, je photographie en Chine, et parfois ailleurs.

#12 Automne 2010

#12 Automne 2010