Sardon Vincent

Né en 1970 à Bayonne, Sardon (Le croque-mort corse) est d’origine basque espagnole. Ses grands parents étaient réfugiés politiques, militants à la CNT. Il a passé son enfance à s’ennuyer au fond d'un village basque nommé Urcuit, plein d'abrutis plus ou moins consanguins. Il a fait son premier journal au collège, puis a suivi des études d’art à Bordeaux. Avant de se consacrer au dessin de presse, il a exercé brièvement les métiers de professeur de dessin en zep, nègre d'illustrateur pour les guides Gallimard, destructeur d'archives, gardien de musée à Angoulême et interné à l'hôpital militaire de Bordeaux. Il collabore à des revues de bande dessinée indépendante comme Lapin, Ego Comme X, Frigobox, Strapazin. Travaille plus particulièrement pour Le Monde, après avoir travaillé dix ans à Libération. Il fabrique des tampons extrêmement utiles et spectaculaires que l'on peut se procurer pour une somme modique ou en échange d'un peu de drogue sur son site Internet.

#2 Printemps 2008

#2 Printemps 2008

15,50 €

#14 Printemps 2011

#14 Printemps 2011

15,50 €

#19 Été 2012

#19 Été 2012

15,50 €